Révoltes bretonnes, qui sont les bonnets rouges ?

Dernière mise à jour le

Découvrez nos Bonnets Docker Breton / Bonnets Miki

Source : France 3 Bretagne

 

Origines des bonnets rouges

Les Bonnets Rouges sont un symbole de révolte et de résistance en Bretagne. Leur histoire remonte à plusieurs siècles, avec des origines ancrées dans la lutte contre l'injustice et l'oppression. Le terme "Bonnets Rouges" est apparu pour la première fois lors de la révolte de 1675, une insurrection populaire contre les nouvelles taxes imposées par le roi Louis XIV. Les paysans et les artisans bretons, excédés par les charges fiscales croissantes, se sont soulevés en arborant des bonnets rouges comme signe de ralliement et de protestation.

La révolte de 1675

La révolte de 1675, également connue sous le nom de "révolte des Bonnets Rouges", est un événement marquant de l'histoire bretonne. Elle a éclaté dans un contexte de crise économique et de tensions sociales exacerbées par les guerres coûteuses menées par Louis XIV. Les taxes sur le papier timbré, le tabac et les boissons alcoolisées ont été particulièrement impopulaires et ont déclenché la colère des Bretons.

Les insurgés, principalement des paysans, des artisans et des marins, se sont révoltés contre ces nouvelles impositions. Ils ont pris les armes et ont attaqué les bureaux de perception des impôts, détruisant les registres fiscaux et les documents officiels. Le mouvement s'est rapidement étendu à plusieurs régions de Bretagne, avec des soulèvements particulièrement violents à Quimper, Carhaix et Morlaix.

Les symboles de la révolte

Les Bonnets Rouges ont adopté plusieurs symboles pour marquer leur opposition au pouvoir royal et à l'injustice fiscale. Le bonnet rouge lui-même est devenu un signe distinctif des insurgés, représentant leur détermination et leur unité face à l'oppression. Ce couvre-chef, souvent confectionné à partir de tissu simple et porté de manière décontractée, symbolisait la lutte des classes populaires contre l'élite aristocratique et les autorités royales.

  • Le bonnet rouge : Symbole de la révolte, il était porté par les insurgés pour afficher leur résistance et leur solidarité.
  • Les drapeaux noirs : Utilisés lors des manifestations et des affrontements, ils représentaient le deuil et la colère contre l'injustice.
  • Les slogans révolutionnaires : Des chants et des cris de ralliement étaient scandés pour galvaniser les troupes et intimider les forces royales.

La répression royale

La révolte des Bonnets Rouges a été sévèrement réprimée par les forces royales. Louis XIV a envoyé des troupes pour mater l'insurrection, et les combats ont été violents et meurtriers. Les insurgés ont été traqués, arrêtés et exécutés, tandis que les villages rebelles étaient pillés et incendiés. La répression a été brutale, mais elle n'a pas réussi à éteindre l'esprit de résistance des Bretons, qui ont continué à lutter pour leurs droits et leur liberté.

Les Bonnets Rouges au XXIe siècle

Les Bonnets Rouges ont ressurgi dans l'actualité française au XXIe siècle, lors des manifestations contre l'écotaxe en 2013. Ce mouvement de protestation, principalement mené en Bretagne, s'opposait à l'instauration d'une taxe sur les poids lourds circulant sur les routes nationales. Les manifestants ont repris le symbole du bonnet rouge pour exprimer leur colère contre une mesure perçue comme injuste et pénalisante pour l'économie locale.

Les manifestations ont été marquées par des rassemblements massifs, des blocages de routes et des destructions de portiques écotaxe. Les Bonnets Rouges ont réussi à mobiliser un large soutien populaire et ont finalement obtenu l'abandon de la taxe. Ce mouvement a montré que l'esprit de résistance et de révolte est toujours vivant en Bretagne, ancré dans une tradition de lutte pour la justice et la dignité.

Les figures emblématiques des Bonnets Rouges

Plusieurs figures emblématiques ont marqué l'histoire des Bonnets Rouges, incarnant les valeurs de courage, de solidarité et de détermination.

  • Sébastien Le Balp : L'un des leaders de la révolte de 1675, il a organisé les insurgés et mené plusieurs actions contre les autorités royales. Son charisme et son dévouement en ont fait un héros populaire en Bretagne.
  • Les chefs de village : De nombreux chefs de village et de petites communautés ont joué un rôle crucial dans la coordination des soulèvements et la résistance contre les troupes royales.
  • Les manifestants de 2013 : Les leaders du mouvement contre l'écotaxe ont repris le flambeau des Bonnets Rouges, mobilisant les foules et organisant des actions de protestation efficaces.

Pourquoi les Bonnets Rouges restent un symbole fort

Les Bonnets Rouges continuent de symboliser la résistance et la lutte pour la justice en Bretagne. Leur histoire est un rappel puissant de la capacité des populations à se mobiliser contre l'oppression et à défendre leurs droits. Le bonnet rouge, simple couvre-chef, est devenu un symbole chargé de sens, représentant la solidarité, le courage et la détermination des Bretons face à l'injustice.

La persistance de ce symbole dans la culture et la politique contemporaines montre que les valeurs portées par les Bonnets Rouges sont toujours pertinentes. La lutte contre les inégalités, la défense des droits locaux et la résistance à l'oppression sont des thèmes universels qui trouvent un écho particulier en Bretagne. En arborant un bonnet rouge, les manifestants et les militants s'inscrivent dans une tradition de révolte et de liberté, perpétuant l'héritage des révoltés de 1675 et des mouvements ultérieurs.

Les Bonnets Rouges rappellent également l'importance de la mémoire historique et de la transmission des valeurs de lutte et de résistance. En se souvenant de ces événements et en les célébrant, les Bretons maintiennent vivant l'esprit de révolte qui a marqué leur histoire. Cet héritage est une source d'inspiration pour les générations actuelles et futures, un rappel que la justice et la liberté sont des conquêtes qui méritent d'être défendues avec passion et détermination.

Conclusion

Les Bonnets Rouges sont plus qu'un simple chapitre de l'histoire bretonne. Ils incarnent un esprit de résistance et de lutte pour la justice qui résonne encore aujourd'hui. Le bonnet rouge, symbole de cette révolte, est un marqueur fort de l'identité bretonne, un signe de ralliement pour ceux qui refusent l'oppression et défendent leurs droits. Que ce soit dans les pages de l'histoire ou dans les rues des villes bretonnes, les Bonnets Rouges restent un symbole vivant de la lutte pour la liberté et la dignité.